plaquette de Dialogue-Autisme
Bulletin d'inscription
2012 03 27 plaquette dialogue autisme wo
Document Microsoft Word 1.4 MB

Lettre ouverte aux candidats aux élections municipales 2020 !

 

 

 

Dialogue Autisme est une association loi 1901 intérêt général depuis 1999 en région Centre Val de Loire qui se bat au côté des autistes et de leurs familles pour une vie digne, qui défend leurs droits auprès des autorités compétentes, qui crée des établissements, des classes spécifiques, qui forme les familles et les professionnels dans le but d’améliorer leurs vies et de répondre à leurs besoins au quotidien et en tout lieu.

 

 

                                           Chers candidats, Mesdames, Messieurs,

 

 

Vous avez choisi de vous présenter en tant que candidat aux élections municipales pour porter vos projets, dans l’intérêt des citoyens de votre commune et de développer les préconisations du développement durable avant 2030.

Comme vous le savez certainement, la France a 17 objectifs de développement durable, dont certains sont des objectifs à l’écologie humaine dans le but de répondre aux besoins de tous, comment permettre aux personnes porteuses d’un handicap dont les autistes :

 

 Une éducation de qualité (assurer l’accès à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie)

 

 Santé et bien -être (permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien - être de tous à tout âge)

 

Villes et communautés durables (faire en sorte que les villes et établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables)

 

Travail décent et croissance durable (promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous)

 

 

Afin de répondre à ces objectifs, nous vous soumettons nos recommandations :

 

   Créer des aires de jeux adaptés à tous les handicaps

   Sensibiliser vos personnels et les citoyens de votre commune à l’autisme

   Former votre personnel de crèche, et d’éducation (centre de loisirs, cantine, périscolaire)

    Créer des crèches adaptées à tous les handicaps

    Être partenaire des associations afin de répondre aux besoins des personnes autistes au quotidien

   Promouvoir avec les associations et les entreprises la journée DUODAY et l’insertion professionnelle, être un coordinateur

   Promouvoir l’offre de santé dans votre commune par l’aide à l’installation de spécialistes formés

   Soutenir les familles dans leurs démarches auprès des MDPH et du Conseil départemental (la mairie est le premier acteur de proximité des citoyens et il se doit de soutenir ses habitants)

    Solliciter l’ouverture de classes adaptées, en partenariat avec l’éducation nationale et les associations

   Adapter les locaux scolaires aux besoins des personnes autistes dont les troubles sensoriels

   Embaucher au sein des mairies des personnes porteuses d’un handicap dont des autistes

   Créer des logements inclusifs

   Soutenir les projets des associations dans les maisons inclusives ainsi que le prêt gracieux d’un local afin que les familles puissent se réunir, proposer des ateliers

   Développer un Grenelle du handicap avec une mission autisme

   Accorder plus de budgets aux associations

 

Ces recommandations sont formulées à partir des objectifs que doit atteindre la France avant 2030 dans le développement durable, à partir de la stratégie Autisme au sein des troubles neurodéveloppementaux (TND) par le gouvernement dont il en fait une priorité nationale, et des lois françaises.

 

 

Nous sommes en attente de vos retour afin de coconstruire ensemble, dans une démarche partenariale, des actions quotidiennes pour l’accompagnement des personnes autistes.

 

 

 

La présidente, Jacqueline MANSOURIAN ROBERT

Les membres du Bureau

Le conseil d’administration

 

 

 

DECEMBRE 2019

Nous avons alerté depuis l’ouverture du foyer d’accueil médicalisé de SARAN en 2014 les tutelles sur les problèmes de gestion posée par le groupement de coopération sociale et médico-sociale d’Autisme-France.

Depuis 2017, nous avons demandé le changement de gestionnaire.

Nous venons d’apprendre dans les familles que l’administrateur provisoire avait été nommé.

 

Nous espérons que la situation pourra ainsi être redressée.

DIALOGUE AUTISME, depuis sa création il y a 20 ans, souhaite la meilleure prise en charge pour les personnes atteintes de troubles du spectre autistique.

À ce titre, elle a participé à la rédaction des diverses recommandations de la Haute autorité de santé ( https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2012-03/recommandations_autisme_ted_enfant_adolescent_interventions.pdf).

Or des correspondances récentes sur les réseaux sociaux font référence à des pratiques non consensuelles ou non recommandées, voire alternatives, souvent couteuses, voire sectaires et n’ayant pas apporté la preuve scientifique de leur efficacité.

Les pratiques non consensuelles concernent les approches psychanalytiques et la psychothérapie institutionnelle.

Les approches non recommandées sont le programme Son Rise®, la méthode des 3i, la méthode Feuerstein, la méthode Padovan ou réorganisation neurofonctionnelle, la méthode Doman-Delacato, le recours au mélange gazeux dioxyde de carbone-oxygène associé à une méthode précédente.

Mais d’autres méthodes sont également citées : micro-kinésithérapie, méthode d’écoute selon Thomas Mathis, réflexes archaïques, naturopathie, ostéopathie (crânienne – système neuro sensitif), Emotional Freedom Techniques, massages TUI NA, magnétisme, géobiologie.

Pire encore, il est proposé l’oxygénothérapie par caisson hyperbare.

Toutes ces méthodes sont excessivement coûteuses et peuvent être très dangereuses. Ponctuellement on peut avoir l’impression de progrès, mais ils sont dus à une prise en charge par les parents et non pas ces méthodes.

Malheureusement, il semblerait que certaines tutelles : MDPH, CDAPH, accordent la prise en charge de ces méthodes, ce qui est tout à fait scandaleux, alors que de nombreux enfants autistes ne peuvent avoir les compléments nécessaires pour que les parents puissent régler des intervenants sérieux.

 

Nous venons d’alerter les pouvoirs publics sur ces faits.

 2 200 experts en autisme du monde entier se sont réunis à Nice pour partager leurs connaissances

 Sous le slogan « Une nouvelle dynamique pour le changement et l'inclusion », le 12e Congrès international d'Autisme-Europe, s'est déroulé jusqu’au 15 septembre, et a réuni plus de 2.000 personnes autistes, parents, professionnels, aidants et autres parties intéressées en provenance de 80 pays.

L'événement triennal, organisé cette année à Nice par Autisme France, grâce à Jacqueline Mansourian-Robert et Michel Robert, qui ont soutenu le choix de la France auprès d'Autisme-Europe, en partenariat avec Autisme Europe, a pour objectif de faire partager à un public le plus large possible les avancées des connaissances pratiques et scientifiques dans le domaine de l'autisme. Des personnes autistes, chercheurs, praticiens, enseignants et autres parties intéressées ont soumis des résumés explorant un large éventail de perspectives, tant théoriques que pratiques. Plus de 700 résumés ont été reçus et, au cours du processus de sélection, toute l’importance a été accordée aux connaissances solides et bien établies, y compris la recherche universitaire et professionnelle, ainsi que l'expérience personnelle et collective dans des domaines thématiques clés.

La Présidente d'Autisme-Europe a déclaré : « La devise du congrès de 2019, Une nouvelle dynamique pour le changement et l'inclusion, reflète bien notre aspiration à ce que la recherche scientifique internationale sur l'autisme se traduise par des changements concrets et favorise l'inclusion sociale des personnes autistes de tous âges et besoins. Nos congrès s'efforcent donc d'être un lieu où toutes les parties intéressées peuvent se rencontrer pour échanger et réfléchir sur la façon d'améliorer la vie des personnes autistes ».

La présidente d'Autisme France s’est exprimée en ces termes : « Nous serons particulièrement heureux d'accueillir des professionnels et des familles du monde entier pour discuter des défis et des avancées sociales et scientifiques. Les diagnostics sont encore trop laborieux ou tardifs à obtenir dans de nombreux pays, et il est important de partager les outils permettant de les améliorer car il est essentiel de développer les facteurs d'une véritable inclusion des personnes autistes à l'école et au travail, dans les activités sportives et de loisirs, ainsi que d'apporter un soutien aux familles ».

Le congrès aborde un large éventail de thèmes, notamment : le diagnostic et l’évaluation, le langage et la communication, l’accès à l'éducation, l’emploi, la recherche et l’éthique, le genre et la sexualité, l’inclusion et la vie communautaire, la santé mentale et physique, les interventions, les programmes stratégiques et la coordination des services ainsi que les droits et la participation.

Les conférences ont eu lieu au Palais des Congrès Nice Acropolis. Situé au cœur de Nice, à 7 km de l'aéroport international Nice-Côte d'Azur, l’Acropolis compte parmi les centres de congrès et d'expositions les plus célèbres du monde. A propos du Congrès

Les congrès internationaux d'Autisme-Europe ont pour but de faire connaître les nouvelles connaissances pratiques et scientifiques sur l'autisme à un public aussi large que possible comprenant des personnes autistes, des chercheurs, des professionnels et des parents. Les congrès ont lieu tous les trois ans et sont organisés respectivement par une organisation nationale de l'autisme, dans un pays européen différent. L'organisation-membre chargée de l’organisation du congrès est élue par l'Assemblée Générale d'Autisme-Europe.

http://www.autismeurope.org/fr/blog/2018/11/05/12e-congres-internationale-dae-la-soumission-des-resumes-et-les-inscriptions-sont-maintenant-ouvertes/

DECES DE Mlle Solène BOUHOURS

 

C’est avec beaucoup d’émotion que DIALOGUE-AUTISME vous informe du décès de Mlle Solène BOUHOURS des suites d'une longue maladie.

Nous sommes tous profondément touchés par ces événements, et toutes nos pensées accompagnent la famille de Mlle Solène BOUHOURS.

DECES DE Monsieur Xavier JACQUART le 22 juin et de Monsieur Paul BILLARD, le 2 juillet 2018

 

C’est avec beaucoup d’émotion que DIALOGUE-AUTISME vous informe du décès de Monsieur Xavier JACQUART le 22 juin et de Monsieur Paul BILLARD, le 2 juillet.

Nous sommes tous profondément touchés par ces événements, et toutes nos pensées accompagnent les familles de Monsieur Paul BILLARD et Xavier JACQUART.

 

Nous avons demandé aux tutelles qu’elles apportent tout éclaircissement sur les conditions de survenue de ces décès.

PLANS AUTISME DEPUIS 2005 LES VRAIS CHIF
Document Adobe Acrobat 285.1 KB

PCH : CERTAINS DEPARTEMENTS SONT TROIS FOIS MOINS RADINS QUE D’AUTRES

POUR LE LOIRET, C’EST RATE !

Montant moyen de la PCH  : 5 555 €

 

Moins de 3 500 € en moyenne : le Loiret

http://www.faire-face.fr/2018/02/13/pch-departements-radins/

SOINS DENTAIRES POUR PERSONNES AUTISTES

 

L’unité d’odontologie est située dans le bâtiment du SAMU sur le site de la Source. L’unité est placée sous la responsabilité de madame le docteur GALLAZZINI, chirurgien - dentiste, spécialiste en médecine bucco-dentaire (enfants en bas âge et patients de tous âges porteurs de handicap), assistée du Dr Chollet dans la prise en charge des jeunes enfants. Ce cabinet dentaire est équipé de 4 salles de soins : 1 allouée à cette prise en charge spécifique et 3 dans lesquelles seront soignées toutes les personnes ayant besoin de soins dentaires ou de réhabilitation prothétique. 

Ouverture du lundi au vendredi de 9h à 16h30. Prise de rendez-vous au : 02 38 74 47 22.

URGENT:

Afin de prévoir l’avenir, présenter et faire des demandes auprès des autorités, Dialogue-Autisme mène une enquête auprès des parents de personnes atteintes de troubles du spectre autistique, du département ou de la région Centre, de plus de 16 ans, qui souhaitent trouver une solution d’accueil pour leur enfant à l’âge adulte.

  • Quels sont vos besoins et souhaits :
    • Internat ?
    • Semi internat ?
    • Externat ?
    • Appartements thérapeutiques ?
    • Centre de loisirs ?
    • Service d’aide à domicile ?

 Merci de répondre par mail à dialogueautisme@orange.fr en précisant votre département, l’âge de votre enfant, la nature de l’aide qu’il reçoit actuellement : scolarisation normale en secondaire, en ULIS, en primaire, prise en charge en hôpital de jour, en hôpital psychiatrique, en IME, en SESSAD, par des intervenants libéraux, sans solution.

NOUVELLE RUBRIQUE: LA VOIX DES PARENTS Faites nous part de vos expériences, heureuses ou malheureuses. Seront mentionnées seulement votre département, mais pas vos noms ou adresses. Ecrivez-nous à dialogueautisme@orange.fr

Avec l'aimable autorisation de Catherine Dupont Le Calvé
Avec l'aimable autorisation de Catherine Dupont Le Calvé